︎

L03


25 logements collectifs
Rue Lavoisier
La Rochelle - France




statut

Livré

mission

pc + études + visa architectural

maître d'Ouvrage

sccv la villa blanche

maître d'Oeuvre

simon clémencin architecte

date

livré en décembre 2019

surface

1 371 m² Shab

budget

2,7 M €HT

prix m²

1 971 €/m² Shab (PK et VRD inclus)

bilan environnemental

RT 2012-10%

caractéristiques

structure béton + bois

isolation thermique par l’extérieur
enduit et briques de terre cuite blanche
bardage bois mélèze 

menuiseries aluminium
ECS thermodynamique
air-eau
récupération des eaux de pluie


︎



Une cascade de terrasses surplombant la mer



Au port de plaisance des Minimes au sud de La Rochelle commence le parc des Pères, qui longe la plage du Roux et donc la mer. C’est au bout de ce parc qu’est situé le projet, jouissant alors d’une vue exceptionnelle sur l’océan, d’un environnement calme et reposant tout en étant très proche de l’activité du quartier des Minimes. Pour profiter de ce panorama rare, le volume du projet est découpé en terrasses successives, offrant ainsi des espaces extérieurs généreux, face à l’océan et exposés sud. Le dernier niveau se compose de différents volumes en porte-à-faux, comme flottant au-dessus de la mer. Les logements ont tous été voulus traversants nord-sud, permettant une ventilation naturelle de ceux-ci par le bon air marin. Les chambres sont côté nord, au calme, et les pièces de vie donnent, elles, sur les terrasses privatives exposées sud et face à la mer. L’intimité de ces terrasses a également été pensée pour un confort accru des habitants. Elle est garantie par des séparatifs de rangements en bois, coiffés de plantations d’essences locales oscillant au gré des vents marins. Cela renforce l’ambiance végétale souhaitée et intimise de façon légère. Tous les logements sont distribués par une passerelle située côté nord, libérant ainsi totalement la façade sud.  Les façades du volume en cascade réinterprète les constructions en pierre calcaire blanche de la vieille ville de La Rochelle de manière contemporaine, avec l’utilisation d’un parement en brique de terre cuite blanche. Les façades du dernier niveau sont habillées d’un bardage bois en mélèze, non sans rappeler les cabanes de pêcheurs des environs. A l’ouest de la parcelle, une zone est réservée à la création d’un jardin commun pour les habitants, intégrant également des essences locales comme des pins et graminées, pour une intégration raisonnée dans le site.


︎ ︎ ︎