︎

Martalet


extension d’un cercle scolaire et construction d’un gymnase chemin du Martalet à Gletterens en Suisse




statut

concours public

mission

complète

maître d'Ouvrage

ville de Gletterens

maître d'Oeuvre

simon clémencin architecte, quentin josse architecte associé

date

2015

surface

1 600 m² Su 

budget

5,7 M €HT

prix m²

3 562 €/m² Su

bilan environnemental

SIA 380/1

matériaux

bardage bois mélèze suisse

Principes

ossature bois, isolation chanvre, végétalisation des toitures


︎



Un paysage architecturé




Située sur la rive sud du lac de Neuchâtel, le paysage de la commune de Gletterens est caractérisé par son milieu naturel exceptionnel, sa plage, ses champs agricoles à perte de vue. C’est dans ce contexte entre un tissu urbain de maisons individuelles clairsemées et un milieu naturel très marqué que prend place notre projet. Sa volumétrie se nourrit alors des composantes du paysage environnant : des champs délimités, et des pavillons à toits pentus ; il est ainsi pensé comme un “paysage architecturé”. Il se compose de 2 bandes parallèles, orientées Nord-Sud : une des bandes vient s’étirer sur la rue, en alignement avec l’école existante ; l’autre se recule, quant à elle, pour créer un parvis public d’entrée qui relie et articule l’école existante et son extension. A l’est, le projet s’abaisse progressivement, pour venir discuter avec les champs avoisinants. A l’ouest, il s’élève au contraire, pour dialoguer avec l’échelle des maisons de ville. La transition entre ces deux échelles s’effectue par des toitures triangulées végétalisées, reprenant ainsi le lexique du paysage environnant, à la fois urbain et végétal. Ces 2 bandes de paysage abritent d’un côté la salle polyvalente, de l’autre les différents locaux liés à l’enseignement, sur deux niveaux. Elles sont séparées par un vide de circulation, comme une rue couverte vitrée qui traverse le bâtiment et permet l’accès à toutes les fonctions. Les 4 salles de classe du RDC sont regroupées deux à deux, pouvant se mutualiser si besoin. Par un système de cloisons pivotantes intégrant les casiers de rangements des enfants, elles peuvent totalement s’ouvrir sur la circulation. Ne faisant alors plus qu’un grand espace ouvert, il peut accueillir différents programmes comme des expositions par exemple. L’ orientation optimale du bâtiment, sa simplicité fonctionnelle et sa compacité volumétrique offre de très hautes performances énergétiques,. Dans cet esprit, les façades sont habillées de lames de bois, plus ou moins denses suivant leur orientation, afin de maîtriser les apports solaires.


︎ ︎ ︎